bleuchauvechov

de retour au bercaille pour une semaine, absence donc, de ces contrés cyber-blogogénes.
les "congés de carnaval" comme disent les belgeux.